dimanche 22 janvier 2012

DONIA,UN FESTIVAL MODELE POUR L'OCEAN INDIEN


Le Donia n'est plus seulement le festival de Nosy Be, cette petite île au nord-ouest de Madagascar . Aujourd'hui, ce succès est unique à l'échelle nationale : ni le Tanambe Midôla qui se tient à Tamatave, ni le Festival des Baleines sur l'île de Sainte-Marie ne suscitent un tel engouement populaire.  Donia pour les quatre jours de concerts figuraient un grand nombre de vedettes de la musique malgache, à l'image de Jaojoby,..., des invités prestigieux des îles voisines  venus respectivement de Maurice et de La Réunion.
Acquérir une dimension régionale, c'est l'ambition du Donia depuis quelques années. Hormis le Festival Kréol aux Seychelles, aucune autre manifestation ayant fait ses preuves n'est en mesure de se positionner sur ce créneau depuis la disparition de Kabaréunion en 2000. L'objectif avait été pleinement atteint puisque chaque île de l'océan Indien était représentée à Nosy Be. Comme de nombreux professionnels de la région, il verrait d'un bon oeil que le savoir faire du Cofestin soit reconnu et que le rendez-vous de Nosy Be soit ainsi labellisé par la COI pour accéder à une dimension internationale méritée et conforme aux ambitions du festival tournant. De plus, la petite île aux atouts touristiques offre un cadre plus agréable qu'Antananarivo, la capitale peu accueillante, pour les visiteurs étrangers.


Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire